Comme de nombreux commerces en France, les concessionnaires ont été fermés pendant tout le confinement, s'organisant comme ils le pouvaient pour continuer les livraisons qu'il était possible d'effectuer. Mais après cette fermeture forcée entre le 16 mars et le 11 mai, leur activité reprend, non sans des mesures essentielles pour la sécurité des clients, qui seront aussi appliquées chez les garagistes.

Quelles mesures dans les concessions automobiles ?

Outre le défi économique que représente la reprise dans un contexte de crise, c'est aussi un important dispositif sanitaire qui attend les concessionnaires. Ceux-ci font en effet reprendre les essais et les observations de voitures pour les clients qui viennent se renseigner sur de nouveaux achats potentiels, et doivent pour autant conserver les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale essentielles pour ne pas prendre de risques. Parmi les mesures proposées, on trouve la désinfection systématique des véhicules après les essais effectués par les clients, mais aussi la présence d'un client seul dans chaque voiture. Dans les espaces commerciaux, des marquages au sol seront appliqués pour permettre de garder des distances réglementaires.

Dans les garages, un effort est demandé au client

Outre les personnes désireuses d'acheter un véhicule, celles venant faire réparer leur voiture devront également faire attention à préserver la santé et la sécurité des professionnels et de leurs autres clients. La prise de rendez-vous se fera par téléphone, et il est préférable de venir seul ou à deux au maximum. Il sera demandé de ne pas laisser d'objets et d'effets personnels dans les véhicules et certains réseaux pourront demander de laisser les fenêtres ouvertes. Le règlement se fera par carte bancaire, comme dans de nombreux commerces, afin d'éviter les échanges de monnaie. N'hésitez pas à demander à votre garagiste les mesures appliquées, tout en respectant les gestes nécessaires en cette période de déconfinement.